Vous êtes antérieur à la pensée.

Communauté de la Résurrection
Vous êtes antérieur à la pensée.

Comment les pensées pourraient-elles apparaître si vous n’étiez pas là avant elles?

Vous êtes antérieur à l’état de veille. Il vous arrive le matin, s’active la journée et dort la nuit.

Un jour cet état de veille s’endormira pour toujours.

Mon enseignement est unique.

Il n’est d’aucune utilité pour celui qui se considère comme le corps.

Ce que vous êtes en train d’écouter est la plus haute forme de méditation.

Quel est le sens de la vie? Il n’y en a pas.

Elle est là sans raison.

C’est la même chose qu’uriner. Soyez-en juste le témoin.

Même quand la vie est comprise comme étant la connaissance du Soi, la connaissance acquise n’est pas fiable.

Il n’en restera rien. Aussitôt que le prana s’en ira, vous serez comme si vous n’aviez jamais existé.

L’Absolu est present à jamais. La connaissance “Je suis” se surimpose à l’Absolu.

C’est la source de tous les tourments. Ce “Je suis” est la connaissance.

Votre être n’est pas vrai. Il s’agit de l’essence de la spiritualité.

La plupart des gens sont intéressés par les affaires des autres.

Personne ne se tourne vers lui-même. Chacun cherche Dieu en tans qu’illimité.

Cependant, la graine du monde est contenue dans la toute petite conscience.

Personne ne songe à cela. La conscience est appelée chidakash (l’espace interieur).

La connaissance du monde n’est pas extérieure à la conscience.

Le sommeil, la transe, et la mort, impliquent l’oubli de notre conscience. Et la mort est redoutée.

L’oubli est de la nature de la conscience. L’origine des mondes, de l’état de veille et des rêves, est votre être.

Votre conscience est passagère. Ce qui lui est antérieur est vrai et éternel. Ne blessez personne avec vos mots.

Ne méprisez personne. Quand tout est vu comme faux, qu’elle attente en avoir?

Et pour la même raison, pourquoi critiquer?

Sri nisargadatta maharaj

Extrait de “Méditations avec Nisargadatta Maharaj” Nipurana 92

2 thoughts on “Vous êtes antérieur à la pensée.”

Laisser un commentaire