Mangez-moi, mangez-moi, mangez-moi :)

Communauté de la Résurrection
Répondus
1
0

Bonjour à vous tous, frères et soeurs si chers à mon coeur
N’étant pas inscrite, se présente à moi, en cet instant, cette solution.
Tout comme dans un autre message (dont j’ai “dégusté” l’auteur avec joie), je vous demande tous “Y a-t-il quelqu’Un (ou quelques-Uns) pour me manger ? Je m’offre entièrement. Dégustez-moi !
Revenez-y et revenez-y sans cesse, insistez, et encore et encore et encore !!!
Mangez-moi, mangez-moi, mangez-moi !!!! Que mon essence soit “dévorée” !
Merci, Merci, Merci !
Infinie gratitude, oh ça oui, infinie infinie gratitude !
Je vous aime 🙂
Sarah Dargentolle

  • stephane
    Bonjour Sarah, pourquoi ne t’inscris-tu pas?
Très bonne réponse
1
0

Coucou Sarah,

 

Mais c’est juste parfait comme çà aussi.

Nous avons choisi d’ouvrir les outils du réseaux à tous, Inscrits, connectés, visiteurs, anonymes, comme les “Endormis”, les mauvais garçons et autres.

C’est un espace donc ouvert, mais ce sont la famille qui l’habite et la le font vivre. parlant sans craintes et avec beaucoup de compassions.

Donc tu es chez toi, en sécurité et aimées.

Grand miam

Stef.

0
0

Dans la phrase “Marie, je n’attends plus que toi pour partir”, le “je” est à mettre entre guillemets car c’est autre “chose”, un ressentis?, une”évanescence?, il n’y a pas de mots pour “l’appeler” ; allez, c’est un sans-nom et un sans-forme voilà ; comme ça pas besoin de mot. Le “attends” est aussi à mettre entre guillemets car c’est plutôt de la patience (avec un soupçon d’impatience (pas le bon mot, zut), me chuchote timidement ce personnage 🙂 ) , “observation”(des manifestations extérieures et intérieures) et patience (du genre “ma soeur Anne ne vois-tu rien venir ?”), et parfois quand c’est du “y en a marre !” (quand “y en a marre, y a Malabar !”, me direz-vous 🙂 🙂 ) alors c’est de la tendresse, de la bienveillance, de la douceur et beaucoup beaucoup beaucoup de respiration 🙂 🙂 . Le “partir” est aussi à mettre entre guillemets ; c’est plutôt un retour chez “nous”, non, c’est un “Game over” comme dit Rosa Muruci, c’est un “Bonsang mais c’est bien sûr ! C’est ça, c’est ça !”, le Grand Tout, le Rien, le “déploiement /repliement, du Un au Zéro” comme dit Jean-Luc Ayoun.
Eh ben dit donc, quel blabla 🙂 Voici voilà une bonne “décortication” de phrase à vous mettre sous la dent si le nombre de mots ne vous stoppent pas trop 🙂 Ah la la la la 🙂
Salut la compagnie !
Sarah

0
0


… “Marie, je n’attends plus que toi pour partir”…
Sarah…

0
0

“Car dès l’instant où vous aimez ce qui vous semble opposé à la Lumière en apparence ou en action, alors vous transcendez réellement et concrètement toutes les sphères de l’illusion et du rêve de ce monde comme de tout archétype ou de toute vision, et là vous êtes réellement dans la Vérité, et là vous en vivez directement la plénitude et les grâces. Vous ne pouvez rien exclure de l’Amour car l’Amour ne peut rien exclure ; seule la personne avec ses croyances, avec ses positionnements, avec ses habitudes peut encore exprimer une certaine forme de rigidité ; mais l’Amour ne connaît aucune rigidité, l’Amour est vie, l’Amour est spontané, l’Amour est chant permanent, il n’a pas besoin de votre intellect et n’a pas besoin de votre personne.”
Gratitude, Bidi (Bidichounet comme l’a nommé un jour une “intervenante” 🙂 ) !
Lire et lire et relire encore encore et encore car parfois c’est un peu “Aïl Ouille Aïl” 🙂
Sarah

0
0

Merci!

 

0
0

Ah Bidi Bidi, “quand tu nous tiens” … 🙂
Combien de fois ai-je absorbé ton essence, sacré Bienaimée 🙂
Peut-être sentirai-je un jour (ou une nuit) cette “fameuse” odeur de “brûlé” dont tu nous parles 🙂 (rires)
Merci ! Merci ! Merci ! et bien bien plus !
Sarah 🙂 🙂 🙂

0
0

Merci, Marina Marino pour ton divin poème !
Mon coeur bat trés fort en le lisant …
Je le lis et le relis et les larmes sont là.
Cette douceur parle tant à mon coeur …
Une caresse, un baûme tellement bienvenu …
Gratitude, Bienaimée Marina Marino, Gratitude !
Sarah

0
0

Re-coucou
Je souhaite remercier TRES TRES chaleureusement Roberto Nunez pour son partage des photos du soleil (Lasco 2 et Lasco 3) ce jour.
“Y a pas à dire” mais ça fait “vachement” de bien !!! 🙂 🙂 🙂
Merci merci merci !
Sarah

0
0

Chaleureuses salutations à tous ! 🙂
Stéphane ? Quelqu’un d’autre ? Je viens de voir mon message dans les “témoignages”. Quelle merveilleuse surprise ! Mettez mon nom ! 🙂 Aucune hésitation ! Faites tout ce que vous “jugez” bon avec ces messages. J’ai “confiance” ou plutôt JE SAIS qu’ils iront là ou ils doivent être, que la lumière les “mettra” à la parfaite “place” pour chaque Un. Je ressens trés fort cette nécessité de totale transparence. C’est la Lumière qui régit tout “pour moi” ; donc j’accueille tout, absolument tout (même les “Ail Ail Ail” et les gros et parfois trés gros “Ouille Ouille Ouille” 🙂 Dans ces moments là, les larmes coulent coulent, le personnage s’affole, tout lui semble irrésoluble ; les “merdes” semblent soudain s’accumuler, viennent “sur le devant de la scène”. Comment ce personnage va s’en sortir ? “Au secours, au secours, à l’aide !”. La “matière” fait mal. La pièce de théâtre avec ceux qui continuent de “jouer” est encore “trop” présente (jusqu’à ce qu’elle disparaisse totalement de ma “sphère”, ce sera toujours “trop” ), ça fait mal, tout parait “lourd”. Qu'”on” me laisse enfin tranquille. Je laisse “tomber” ma tête (ou plutôt je la “reçois”) dans mes deux mains paumes ouvertes vers le ciel comme une “supplique” ; ce personnage semble soudain se désespérer. Que me “veut” la lumière, que dois-je “faire” (ou plutôt “non faire”), vers où ou quoi me guide la lumière, quelle est la meilleure solution à cette “chiotte” qu’elle me fait “vivre” (pour la laisser s’évacuer ou plutôt se dissoudre dans le Grand Tout, être absorbée dans le néant dans le Rien ; cendres tu redeviendras cendres, le Feu consume tout, nous déssappant de tous nos oripeaux afin qu’enfin notre perfection nous “éclate” au visage (EVIDENCE !), révélant ce joyau si longtemps caché car enfoui du fait de l’oubli. Les trompettes sonnent, le réveur s’éveille pour se dissoudre avec délice, redevenant la Totalité, le Un. La Paix …enfin.), est-ce que je “fais” bien, comme il faut pour mon Eternité (EVIDEMMENT car tout est parfait, “nous” sommes tous parfaits, il ne peut en être autrement … le Rien et le Tout, l’absolu perfection, Amour Amour Amour). Enfin bref, ça grince, ça grince “dans les chaumières” 🙂 Et surtout, ça ‘blablate” beaucoup. Bah, je le “comprends” ce personnage ; il ne fait que jouer son rôle à la perfection car aprés tout cette fichue pièce de théâtre (ou plutôt ce rêve) est encore “actif” (c’est ce que se dit ce “coquinou” de personnage …ou devrai-je plutôt dire les QUELQUES PARCELLES restantes de ce “sacré bonsang de bonsoir” de personnage 🙂 ).
Oui, j’accueille tout ça, je sais que tout est Juste (même si le personnage souffre parfois ou grince des dents 🙂 ), j’absorbe tout dans mon coeur du coeur, j’absorbe mes pensées, mes émotions, ce personnage, les relations, le lieu où j’habite, mes expériences passées (merveilleuse et “requinquante” solution “donnée” par Notre bienaimé Bidi récemment !), les “gros morceaux de lard” (=les moments ressentis comme émotionnellement durs) et surtout j’absorbe chaque instant merveilleux, paisible, joyeux, beau (lorsque la Beauté se présente à moi, je la ressens toujours comme une Beauté inneffable “Ah, comme c’est beau! Beauté beauté beauté !”, “oh, mais qu’est-ce que c’est beau !” et de multiples autres intergections 🙂 🙂 ), bref j’absorbe chaque instant (aussi microscopique soit-il) magique? . Lorsque je ris ou souris, intérieurement ou extérieurement, que je sens mon coeur battre, que je me sens joyeuse, béate d’admiration devant la magnificience manifestée à mon humble regard ou mon nez (merveilleux parfums, senteurs, odeurs) ou à mon oreille (délicieux chants d’oiseaux, ou le chant de mon bienaimé Vent qui susurre à mon oreille et qui fait danser les feuilles des arbres et qui s’amuse à accumuler les feuilles tombées sur le paillasson des portes (c’est son endroit préféré 🙂 ), le clapotis des oiseaux qui jouent dans la gouttière, …), bref lorsque je me sens …bien?, alors je sais que c’est un de ces moments… magique :).
La Lumière m’a ouvert cet espace (à mon grand soulagement car je pense que j’avais besoin de pouvoir Enfin exprimer librement “ma” Vérité), je m’y sens bien. A aucun moment je n’ai pensé à ces messages comme un “témoignage”. Je vous remercie pour cette jolie surprise matinale ! Et surtout, à mon trés grand étonnement, j’ai vu les “posts” de tous ceux à qui ces écrits ont parlés.
Chers frères et soeurs si chers à mon coeur, je vous aime ! 🙂
Sarah

Ce soir 3ème Fusion collective ! Tous en coeur 🙂 🙂 🙂

0
0

Bienaimée Valérie
Dans la douce chaleur de mon coeur du coeur, ton essence y est lovée, cela est. 🙂 De même, dans ton coeur du coeur, tu m’y trouves, cela est. Nous sommes Un. Cela est.
Amour et Paix 🙂 🙂
Sarah

Ce soir, 2e Fusion collective. Allonzy allonzo !!! OUI OUI OUI !!! Jubilation !

0
0

Tu seras mangee,absorbee, aimeede toute eternite.
de coeur a coeur
valerie

0
0

Valérie, c’est parti mon kiki !
Tu es et tu seras dégusté 🙂 🙂
Sarah

0
0

Bonjour a tous,
Etant un peu isolee, y aurait il quelqu un pour me manger ce soir et toujours…!!!
Avec tout l amour de la creation
valerie

1
1

Bien le bonjour, cher Stéphane 🙂
Je te remercie de ta réponse.
Cet “espace” est pour moi la toute première occasion de parler librement (c’est vous tous ma famille, mes frères et soeurs bienaimés.Je recharge mes batteries dans vos coeurs et dans le mien où je plonge avec délectation pour vous y retrouver (car nous sommes Un) Je vous aime tant. gratitude (mot pas assez fort!)). ça me fait un peu bizarre. Les trés rares fois ou j’ai fait des tentatives pour échanger, j’ai du le faire a mots trés couverts et avec que des métaphores. Ceux connus jusqu’à ce jour se trouvaient tous sur un autre “chemin” alors avec l’extérieur le silence est devenu “l’apanache” de ce personnage, ne parlant quasiment pas de “moi” car tous mon être et mon “faire” concerne la Lumière depuis … Au fur et à mesure des années, cela s’est affiné, la lumière me déshabillant d’absolument tout en rapport avec cette pièce de théâtre de prés ou de loin. Ici et maintenant, je n’aspire qu’au silence, au calme et à la tranquilité. La lumière me “chatouille” à des moments (ressentis comme plus ou moins pénibles à vivre par ce personnage), me “faisant voir” ce qui s’évacue. Tout absorber dans mon coeur du coeur me permet de rendre ces moments de plus en plus faciles et de moins en moins “touchants” émotionnellement . Tout mon être est tendu vers cet “espoir”(ce n’est pas le bon mots mais je n’en trouve pas d’autre) de ressentir ENFIN la Paix suprême, de “nager” dans un océan de silence … La Paix, enfin …
Absorber les essences me plait beaucoup, ou plutôt m’amuse beaucoup. Je trouve ça si joyeux, marrant, rigolo. Lorsque je vais sur un site maintenant, je cherche les noms et prénoms et je me rends compte aprés que j’ai oublié de regarder le contenu du site 🙂 Je trouve ça vraiment trés drôle. Je regarde tous les visages (sur internet ou à l’extérieur). J’accueille toutes ces divines essences dans la chaleur de mon coeur du coeur. Et les membres de ce site sont “croqués” un nombre de fois incalculables 🙂 🙂 Oui, je m’amuse beaucoup, c’est si simple.
Ce soir 1er soir de “bain”collectif” ! Présente ! Présente! 🙂
Sarah

0
0

Bonjour Stéphane
Je ne saurai pas trop t’expliquer (les mots me sont de plus en plus “difficiles” à trouver, à utiliser ; je les ressens trop “petits” trop insuffisants ; j’espère toujours que l’autre saura lire au-delà). Si tu pouvais lire mes pensées ce serait tellement plus simple. Lorsque j’écris qqch ou que je parle (s’il s’agit d’une “discussion”, en dehors d’échanges tous simples où là tout va bien, alors là c’est la totale) il est trés rare que j’arrive à me faire clairement comprendre. Je dois dire aussi que tous mes proches sont encore “endormis” et trés ancrés dans la matière ; ce qui rend trés pénibles et parfois trés trés pénibles toutes tentatives d’échanges (parfois même impossibles car tout mot de ma part ne fait qu’allumer ou attiser un gigantesque Feu qui menace de me “gicler” dessus comme disait notre bienaimé Bidi !! 🙂 Alors je reste énormément dans le silence, dans mon coin, tranquille et calme rasant parfois les murs pour éviter tout allumage d’éclairs ou d’agressivité ou autre chez mes proches.
Je me rends compte que ma digression est fort longue. Bon tant pis c’est rigolo 🙂 je ris souvent de ce personnage et de qu’il fait ou autre 🙂
Donc pour ta question, c’est comme ça depuis … J’utilise Internet mais je n’y entre pas. il me semble que c’est ça. Ce n’est pas réfléchi, c’est comme ça, pas envie, compliqué, pourquoi faire, …
voili voilou pour une tentative de réponse 🙂 🙂 🙂

Showing 15 results
Votre réponse
Publier en tant qu’invité en remplissant les champs ci-dessous ou si vous avez déjà un compte.
Nom*
Courriel*
Site Web