Nous sommes tous la présence éternelle, fragmenté ou pas, tout est un, l’un en tout.

Communauté de la Résurrection
Nous sommes tous la présence éternelle, fragmenté ou pas, tout est un, l’un en tout.

Nous sommes tous la présence éternelle, fragmenté ou pas, tout est un, l’un en tout.

En fait il n’y a pas que Dieu, Bouddha, Marie, Jésus, ABBA et autres, qui représentent la présence éternelle, il y a toute la fragmentation de celle-ci, tous les personnages, archétypes ou autres de cet ici et maintenant, ce qui inclut le temps, l’espace et dimensions. passé. présent et futur ne sont que le même instant, quantique. C’est toute cette manifestation qui a réalisé le plan divin et ainsi sortir de l’enfermement, le rêve pour juste réaliser que tout est accompli et cela avant toute chose, avant tout concept et autres. Tout est la présence éternelle, du dernier jusqu’au premier.

Peu importe qui tu es, quelles que soient tes croyances, les concepts que tu adhères, quelle que soit ta vérité, cela ne fait pas de toi un être différent, tout est la présence éternelle et cela quelle qu’en soit la conscience, la forme, peu importe si cela se passe en cette réalité ou autres, quel que soit le temps, l’espace, dimensions où se manifeste la présence éternelle dans toute sa fragmentation, tout est un. Quel que soit ton combat. ta quête, ta mission de vie, tout est la présence éternelle. Retrouve la paix, la joie et l’amour pour toi et pour tout, c’est ainsi que tu te libères de tes propres démons. tu n’as pas compris ce que tu n’acceptes et que tu n’aimes pas, n’est que toi, ce que tu crois et penses être, tu n’as pas saisi que tout ce temps, c’est te combattre toi-même. Alors dépose les armes, aime tout d’un même amour, traverse et transcende l’illusion de dualité et de séparation, juste par ton cœur unifié, dénudé de tout concept, croyance, laissant que la lumière de l’amour, ce feu éternel consume l’illusion. Maintenant, tu sais qui tu es, la présence éternelle, ainsi en est-il pour tout, sauf l’illusion, l’enfermement.

Laisser un commentaire