Ce qui se passe en cet instant, nous concerne tous, tout est dévoilé.

Communauté de la Résurrection
Ce qui se passe en cet instant, nous concerne tous, tout est dévoilé.

Ce qui se passe en cet instant, nous concerne tous, tout est dévoilé.

De plus en plus tout devient clair et limpide, l’enfermement n’est plus, le rêve, l’éphémère, la matrice quantique dans laquelle on se retrouve tous ensemble à vivre cette dissolution de l’enfermement, de toute illusion. Je ne suis pas là pour juger qui ou quoi que ce soit, tout est juste, peu importe qui on est dans cette matrice quantique, nous sommes tous à égalité, il y en a pas un plus grand ou plus petit, quel que soit notre façon de vivre cette présence dans ce rêve. On comprendra que lorsque l’on rêve, tout ce qui le compose appartient au rêveur, tout est lié. Il en est de même pour la présence éternelle, qui représente le rêveur, et le rêve représente la matrice quantique, où tout se manifeste, incluant tout ce qui se passe dans le temps, l’espace et dimensions. On comprendra que quelque soit les scénarios, apprentissages, expériences, tout ça se vit au même moment d’éternité. On croit que l’éternité est assujettie au temps, à l’espace et aux dimensions, rien de tel, car l’éternité est au-delà de tout concept, c’est l’illusion qui fait croire que le temps, l’espace et dimensions existent, mais qu’en réalité, tout est la création de la présence éternelle, du rêveur.

Commencez-vous à comprendre ? Rien n’existe vraiment, tout est la création de la présence éternelle, tout ce qui compose le rêve, l’enfermement, tout est relié, du dernier jusqu’au premier, un thème pour dire que tout est un. Ce que l’on croit être n’est qu’un personnage dans le rêve à suivre la programmation du rêveur, d’un rôle bien précis, comme il en est pour tout. Regardons-nous un instant, à croire que tout est réel, à observé tout ce qui nous résonne en notre propre cœur, en notre propre conscience, à vivre ces instants comme si cela était notre seule réalité, tout en vivant d’autres expériences quand nous faisons abstraction de cette réalité. On se laisse prendre au jeu, en fait on est victime de notre ignorance, tant et aussi longtemps que la présence éternelle en décide autrement. Nous sommes la présence éternelle qui se retrouve dans le rêve à vivre cet enfermement, ayant cette capacité de rêver tout autant. Il n’est pas rare que dans le rêve, on se retrouve à être dans le rêve totalement conscient en train de rêver et ainsi de suite. Une belle expérience à vivre. Juste pour vous disait, que pour la présence éternelle, cela est facile d’en faire autant et de façon infinie, alors que c’est toujours le même rêveur qui est à l’origine de tous ces sous-rêves, paliers, comme des mille feuilles, mais c’est toujours le même rêveur, rêvant sur plusieurs niveaux, sphère de connaissance.

Que vous intégrez ou pas cette vérité, n’a aucune importance, pour la simple raison que tout est orchestré par le rêveur, la présence éternelle. Certains comprendront pour la simple raison que cela fait partie de leur plan, du rôle qu’ils ont à jouer. L’important c’est si ce message arrive dans votre vie, il n’y a pas de hasard, tout a sa raison d’être, quelle que soit la réaction, l’action ne sera que bénéfique. Comme je le disais tout est lié, peu importe comment la vérité arrive, peu importe le messager, tout est lié. Voyant cela comme une grande mer qui se retrouve dans l’enfermement, tout ce qui la compose suivi un ordre établi, quel que soit le rôle de tout les goutes qui forme la mer, tout est à sa juste place. Viens un moment, où certaines goutent d’eau apporte une toute nouvelle programmation, aussitôt tout ce qui compose cette mer est à l’affut de cette nouvelle programmation. C’est ce qui arrive, le rêveur prend conscience qu’il rêve dans le rêve et ainsi de suite, que peut-il arriver ? Une seule chose, la fin du rêve, de l’enfermement, car maintenant le rêveur est éveillé. Comment a-t-il fait ? Par la force de l’amour,. en transcendant, en traversant et en consumant tout par le feu de l’amour, unifiant tout en un.

Laisser un commentaire